Thomas Julienne - Contrebasse 

 

C'est un musicien éclectique et curieux, avant tout contrebassiste il est aussi compositeur et arrangeur. 

 

 Les intérêts musicaux de Thomas Julienne sont larges,

Jazzman de formation Il s’intéresse autant à la musique classique qu'à la musique arabe en passant par le rock et les musiques électroniques...

 

C'est dans Theorem of joy qu'il s'illustre aujourd’hui le plus en tant que compositeur et leader, un projet onirique et impressionniste, teinté de musique nord africaine et de post rock.


Il exerce aussi ses talents de Contrebassiste dans Claude, DR Octopus, Panoramic project, Turgot Theodat Vodoo Jazz, TSL Quartet.

 

Thomas Julienne est aussi avec Julien Dubois et Clément Simon à l'initiative du collectif Déluge soutenant le jazz de créations et de compostions.


Plusieurs rencontres interdisciplinaire ont su nourrir le travail de Thomas Julienne, ceci en relation avec la danse (Canapé pour suite Compagnie Epiphane), le travail photographique d'Alexandre Dupeyron (Duo Photo contrebasse présenté au festival d'Arles en 2018), ou encore la composition de la musique du documentaire « les Proies » de Marine de Contes qui à gagné le prix du festival de Beaubourg.

 

Il joue aussi depuis de nombreuses années dans l'Orchestre du Centre philharmonique ou il à déjà écrit  trois créations Symphonique, la dernière date d'octobre 2012 avec reQ.

 

Thomas Julienne a été formé rétrospectivement par Jean-paul Macé, Kent Carter, Gilles Naturel, Marc-Michel Lebevillon, Cristian Diaz, Jean Michel Charbonel, Chris Jennings (Pour la Contrebasse) Cristophe Dal-sasso, et Carine Bonnefoy (pour l’écriture). 

 

Il  valide en 2014 un Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien au Pôle Supérieur Paris Boulogne Billancourt par l’intermédiaire de la formation au Centre des Musiques Didier Lockwood.